Créer son entreprise

Quelles aides financières pour la création puis le développement de votre entreprise ?

Il existe une kyrielle d’aides publiques à la création et au développement d’une entreprise. La direction générale des entreprises (DGE) a créé une base de données pour y voir plus clair.

Les aides financières publiques pour les entreprises sont nombreuses. Elles peuvent venir directement de l’Etat, des régions, des départements, des communes ou de certains établissements publics. Elles varient en fonction de l’activité de l’entreprise, de sa localisation, de sa taille.


Comment s’y retrouver dans ce maquis ?

La voie la plus courante du financement d’une entreprise, est celle du prêt bancaire.

Mais certains dirigeants ou futurs dirigeants ne peuvent pas se financer par les banques.

Il existe alors d’autres voies :

  • la collecte de fonds auprès d’investisseurs qui, dès lors, bénéficient d’avantages fiscaux
  • les aides sous forme de prêts ou de subventions, comme ceux de Bpifrance qui accompagne chaque année plus de 80.000 entreprises
  • le prêt d’honneur, le microcrédit, le financement participatif, les business Angels, les fonds d’investissement (regroupés au sein de l’Association française des investisseurs pour la croissance -AFIC), les prêts interentreprises (loi Macron)


ARDAN, CCI et SCALEN

Les actions régionales pour le développement d’activités nouvelles (ARDAN) ont pour objectif :

  • de favoriser la création de projets de développement dans les entreprises
  • d’aider les demandeurs d’emploi à intégrer les entreprises à des postes de responsabilité
  • de sécuriser les parcours professionnels

Les Chambres de Commerces et d’Industrie (CCI) sont aussi d’excellents relais.

L’agence de développement des territoires Nancy sud-lorraine (SCALEN) anciennement ADUAN, est un interlocuteur indispensable dans le cadre de la création d’une entreprise dans le sud de la Lorraine. L’Agence accompagne les entreprises qui s’implantent sur le territoire de Nancy-Métropole et souhaitent s’y développer. Elle propose un suivi personnalisé (notamment pour l’implantation immobilière ou foncière) et propose aussi des solutions sur mesure pour le financement, le recrutement, l’intégration des réseaux d’entreprises et le développement à l’international.

Si l’entreprise souhaite s’implanter dans une zone de revitalisation rurale ou dans un bassin d’emploi à redynamiser (ZFU ou ZRD, par exemple), des exonérations fiscales sont possibles et cumulables avec d’autres aides.

ASTUCE

Une base de données, créée avec le soutien de l’Etat, recense plus de 1.600 aides financières classées par besoin, par zone géographique ou par secteur est consultable gratuitement.