Créer son entreprise

Quel business model pour mon entreprise ?

La question posée consiste à définir l’ensemble des éléments qui permettront à une entreprise en cours de création d’assurer sa rentabilité et donc son avenir.

Le modèle économique d’une entreprise -ou business model- est le document par lequel le porteur de projet décrit la façon dont sa future entreprise s’organise pour répondre de façon pertinente au besoin des clients, pour générer des flux financiers et donc pour gagner de l’argent. Il s’accompagne généralement d’un business plan chiffré.

Quelle que soit sa forme juridique et sa taille, l’entreprise produit des biens et des services dans un écosystème économique qu’il faut définir et prendre en compte pour faire du profit. Comment s’y prendre ?


Plusieurs étapes

  1. Présentation générale de l’offre, c’est-à-dire du projet ou de l’entreprise. Il convient de bien connaître son ou ses propres produits, qu’il s’agisse de concepts ou d’objets. Et de les décrire avec clarté (ajouter un glossaire ou des illustrations si nécessaire). On insiste sur les points forts sans dissimuler les points faibles.
    Lors de cette présentation on répond aux questions suivantes : quelles performances ? Quels prix ? Quelle rentabilité ?
  2. Les moyens. Quels sont les besoins financiers dont j’ai besoin pour me lancer ? De quelles équipes ai-je besoin ? De quels locaux ? De combien de véhicules ? De quel matériel ? De quelle publicité ?
  3. Le marché. Pour se positionner, il faut connaître ses clients. Sont-ils d’ores et déjà bien identifiés ? S’agit-il d’entreprises, de collectivités ou de particuliers ? Dans quelle zone géographique ? Quels sont leurs besoins d’achat ?
  4. La concurrence. En quoi mon offre est-elle différente de celle des autres entreprises du même secteur ? Quelle est la valeur ajoutée par rapport aux concurrents ?
  5. La rémunération.  Elle dépend principalement du type d’activité. Si l’entreprise vend des biens, elle se rémunère sur la marge commerciale. Il peut s’agir aussi d’abonnements (accès à un service pour une durée limitée), de locations, de courtage (la rémunération provient du prélèvement sur une transaction) de publicité (souvent en BtoB), de vente flash (déstockage), de low cost etc.  Dans tous les cas, l’entreprise devra chercher à faire des bénéfices.

 


 

Savoir s’adapter

Après avoir bien défini tous ces éléments il faut comprendre qu’un modèle économique devra savoir évoluer et s’adapter en permanence à son marché. Car il ne s’agit que d’hypothèses de travail visant à donner du crédit à un projet et donc à rassurer les interlocuteurs, notamment les investisseurs et les partenaires.

La qualité du business plan, en termes d’analyse, de précision, d’anticipation est le reflet à la fois de la personnalité de son (-ou ses) dirigeant (s) et de sa capacité à mener à bien un projet et à gérer une entreprise. D’où son importance.